Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 14:20

Le RépublicaPhoto-pour-article-Blog-CM-copie-1.jpgin Lorrain, édition de Longwy, s'est fait l'écho de ma conférence de presse tenue lundi 10 juin, au cours de laquelle j'ai annoncé l'officialisation de ma candidature à l'élection municipale de Longwy. L'article est paru dans les colones du quotidien local mercredi 12 juin 2013. Voici l'intégralité de mon intervention :


Je remercie le Républicain Lorrain de l'initiative prise pour ce point presse.
Je voudrais excuser notamment ce soir Christian ECKERT, notre député, et Christian ARIES, Vice Président du Conseil Général qui nous rejoindra peut être plus tard. Et saluer les militants (es) de l'Agglomération qui m'ont fait l'honneur de participer à ce moment.


Samedi 8 juin à Toul, la Convention Fédérale du Parti Socialiste a ratifié, à l'unanimité, ma candidature comme premier des socialistes à l'élection municipale de Longwy. Sept autres camarades l'ont été également sur le Département. Ce vote est l'aboutissement d'un processus qui aura permis :

- un débat préalable avec les militants (es) de la Section d'Agglomération de Longwy ; débat serein et de qualité. Je remercie d'ailleurs Christian ARIES pour sa contribution précieuse. Nul doute qu'à nos côtés, il jouera un rôle significatif avant et après le mois de mars 2014;

- un avis formulé sur le choix du futur candidat. La confiance m'a largement été accordée par les militants (es).

Aujourd'hui, les socialistes de Longwy, de toute l'Agglomération, sont désormais rassemblés autour de ma candidature.

Quel constat pouvons nous tirer au bout de six années ? Celui d'un territoire qui a fortement régressé sous la mandature du Maire actuel de Longwy ! C'est un triple échec :

- échec politique :

     * au niveau de l'Agglomération : ses propres amis l'ont "éjecté" de la Présidence de la Communauté de Communes,

     * au niveau de la Ville de Longwy : son alliance de facade avec Jean Luc ANDRE, au second tour de l'élection, a explosé au bout de six mois, le groupe politique de son ex-allié siègeant depuis dans les rangs de l'opposition.

Le Maire actuel de Longwy est un homme seul, isolé.


- échec dans sa relation aux habitants :

     * au niveau de l'Agglomération : en sa qualité de Président de la CCAL, il a augmenté l'impôt communautaire et créé la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) ; par deux fois, son budget a été refusé par le Conseil Communautaire,
      * au niveau de la ville de Longwy : les longoviciens auront dû subir trois hausses d'impôts locaux (+ 22%), deux augmentations du prix de l'eau (+ 10%), la dette s'envolant de + 4,5 Millions €.

Le Maire actuel de Longwy est l'élu qui aura le plus augmenté la pression fiscale en un seul mandat.

- échec pour le territoire :
     * au niveau de l'Agglomération : aucun nouveau projet structurant n'a vu le jour au cours de ces six dernières années,
     * au niveau de la ville de Longwy : la commune n'a connu aucune évolution majeure durant cette mandature.


Le Maire actuel de Longwy n'est pas le bâtisseur talenteux qu'il prétend être.   

Une nouvelle dynamique est aujourd'hui indispensable et ma candidature s'inscrit pleinement dans cette perspective.

Elle ne s'inscrit aucunement dans un esprit de revanche par rapport à 2008 mais bien dans une volonté positive de reconquête.

Ainsi le fil conducteur de ma campagne s'articulera autour de la confiance retrouvée pour engager le redressement :

     * Confiance retrouvée
avec la Communauté de Communes : plus qu'une majorité politique, c'est d'une majorité de projet dont la CCAL a un besoin urgent. Longwy doit être le moteur de ce projet novateur et équilibré où les enjeux de centralité et d'articulation urbain/rural doivent être clairement posés. Je salue au passage les efforts de Jean Claude GUILLAUME d'avoir réussi à pacifier cette collectivité;
     * Confiance retrouvée avec les longoviciens : cette majorité municipale va laisser une situation financière très dégradée. Il faudra dire avec vérité la voie étroite qui sera la nôtre dans les choix et priorités que nous aurons à effectuer;
     * Confiance retrouvée avec le tissu associatif : nous sortirons de la municipalisation de la vie associative pour rendre autonomie et responsabilité aux associations longoviciennes si utiles à la cohésion sociale au sein de notre commune;
     * Confiance retrouvée avec le monde économique : même si la compétence Développement Economique dépend de la CCAL, il sera indispensable d'engager véritablement le dialogue et la concertation avec les artisans et commerçants de la commune, trop souvent ignorés et délaissés ces dernières années;
     * Confiance retrouvée avec le Personnel Municipal : jamais les fonctionnaires territoriaux n'auront connu une telle désorganisation et de tels disfonctionnements au sein de la collectivité.

Voilà ce qui constitue, à cet instant, l'armature de ma réflexion. J'ai, bien évidemment, des idées plus précises, sur la fiscalité, l'urbanisme, la voirie, la culture et bien d'autres sujets qui concernent directement notre ville. Pour autant, je veux, avec méthode, construire notre projet :

- avec les militants (es) socialistes, dans la contribution personnelle de chacun d'entre eux,
- avec tous les partenaires de la Gauche dont les aspirations doivent être entendues et, en tant que de possible, intégrées à notre démarche.

Viendra ensuite le temps de la stratégie politique. Je souhaite, et oeuvrerai à cela, la constitution d'une liste d'Union de la Gauche et de Progrès dès le premier tour de l'élection municipale. Ce rassemblement est le gage d'une dynamique électorale victorieuse face à une droite qui pourrait être durablement divisée.

Il va sans dire que, dans le cadre d'une campagne ouverte, la rencontre et l'échange avec les longoviciens et les forces vives de la commune, constituera un moment privilégié. Je n'ai pas attendu ce jour pour engager cette relation personnelle avec nos concitoyens. Mais elle devra nécessairement être renforcée.

Voilà ce que je souhaitais exposer ce soir à l'occasion de cette première rencontre.

N'attendez pas de moi la moindre petite phrase, le moindre commentaire du commentaire. A compter de ce jour, c'est l'immersion totale dans la ville.

Parce que les longoviciens sont désormais ma seule préoccupation.

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 16:18

Quel début d'année 2013 : me voilà en effet la cible préférée de la droite du Pays Haut ! Paget, Jacque et maintenant le p'tit Photo-pour-article-Blog-CM-copie-1.jpgdernier de l'UMP, Mangeot, lesquels n'ont de mots assez aimables à mon endroit ! Pourquoi un tel traitement de faveur de leur part ce qui, au passage, me ravit ? Je crois en connaître la raison ... 

Alors comme ça, le p'tit Mangeot, qui cherche sa place entre Jacque et André ainsi qu'un point de chute pour les prochaines municipales, s'intéresse à moi ...

Cher Monsieur Mangeot, dire que le jour de votre naissance, j'avais déjà derrière moi dix années de travail, dix années de cotisations, ... Et aujourd'hui ? A peine sorti de votre période "couche-culotte", êtes vous, à ce jour, le mieux placé pour faire la morale sur ces sujets du travail et des cotisations ? Carrière longue, pénibilité, fatigue ? Connaissez vous la vraie réalité de ces mots au delà des dogmes qui sont les vôtres ? Trentre deux années sur trente sept en 3x8, y compris durant toute mon activité syndicale pour la défense de la France qui se lève tôt ; trente deux années sur trente sept en 3x8, y compris durant toute la période de mes mandats politiques, maire de Longwy inclu ! Jusqu'à ma dernière nuit effectuée le 24 décembre 2012 au soir ... Au fait, où étiez vous au moment du réveillon de Noël ?

Dois je encore préciser que ma future retraite sera soumise, comme pour tout citoyen dans ce cas, à la décote, principe que vous avez soutenu avec vos amis de l'UMP !

Cher Monsieur Mangeot, lorsque vous aurez troqué votre short d'adolescent pour le costume d'homme mûr, venez me voir, nous pourrons alors discuter sérieusement de ces questions. Pour l'heure, des sujets plus prioritaires requièrent mon attention.

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 22:40

Je sais que l'actualité immédiate est plus tournée vers le devenir de l'hôpital de Mont Saint Martin. Un Comité d'Etablissement s'est d'ailleurs tenu aujourd'hui. Mais je laisserai notre députcvjmf.jpgé Christian ECKERT s'exprimer sur le sujet.
Pour ma part, je souhaite revenir sur l'article paru ce matin dans la presse locale concernant le futur Commissariat de Police de l'Agglomération de Longwy.
J'entends bien le Maire de Mont Saint prendre une initiative sur la reconstruction d'un équipement moderne, adapté aux exigences du présent et tant attendu par les forces de Police. Et de formuler à cette fin une proposition de localisation et de bâti nouveau
Pour autant, je regrette la passivité du Maire actuel de Longwy sur cette question.
Et pourtant, député de la 6ème circonscription entre 2002 et 2007, il avait tant promis sur la reconstruction de ce Commissariat. Battu lors du renouvellement, nous avons du constater qu'aucun acte concret n'avait été posé sur ce dossier.
Maire de Longwy, j'avais, pour ma part, engagé les discussions avec les différents niveaux de l'Administration de la Police Nationale et trouvé un accord de principe sur une localisation à Longwy Haut.
Les élections municpales passées, la continuité de l'action publique sur ce dossier apparaissait comme une évidence. Chacun a pu le penser quand, le 28 mai 2009, le Conseil Municipal de la ville de Longwy s'engageait à l'unanimité sur le principe de construction d'un nouvel Hôtel de Police à Longwy Bas,  en face du cinéma Utopolis. Mais c'était le temps où la Majorité d'Edouard JACQUE était encore unie ...
Depuis, plus rien ! Jusqu'à cette réunion du 28 septembre 2012 au Ministère de l'Intérieur pour la présentation de la proposition mont saint martinoise ...
Notre ville se meurt ! Longwy a, sans la résistance de son Maire actuel à l'inverse de beaucoup d'autres en France, perdu son Tribunal d'Instance transféré à Briey. Longwy a laissé fermer, avec l'aval de son Maire actuel, l'antenne de l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres implantée à Chadelle quand les 4 autres communes concernées de Lorraine ont su préserver le leur. Longwy a renoncé, sur demande expresse de son Maire actuel, à la classe passerelle de l'école du Bel Arbre, unique en Meurthe et Moselle au moment de sa création en 2006. Et la liste serait encore longue ...
En quelques années, à force de renoncements successifs, notre ville, la plus importante de l'Arrondissement de Briey, a perdu de son influence et continue inexorablement à en perdre. Elle sort très affaiblie de cette mandature d'Edouard JACQUE.
Réjouissons nous cependant qu'un nouveau Commissariat de Police voit prochainement le jour dans l'Agglomération de Longwy. J'aurais préféré qu'il fût sur Longwy ...

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 22:40

La première chambre civile de la Cour d'Appel de Nancy a rendu son jugement, le 25 septembre 2012,  dans l'affaire opposant la ville de Longwy (et sa majorité actuelle) à la SAS Groupe Richard Immoblier : le promoteur J-M-Fournel.jpgest débouté de sa demande d'indemnisation relativement au projet urbain sur l'espace des Droits de l'Homme à Longwy Haut ... pour un simple vice de forme.
Cette décision de la justice de mon Pays n'appelle aucun commentaire. Elle s'impose à chacun d'entre-nous. En cet instant, ma première pensée va en direction des contribuables longoviciens : ils échappent ainsi à une indemnisation conséquente qui aurait mis notre commune dans une posture très délicate. C'est donc un énorme soulagement pour chacun d'entre nous !
Cependant, si la décision n'appelle aucun commentaire, les motifs de celle-ci, sur lesquels les magistrats se se fondent, sont très instructifs.
1 - Sur la nullité du compromis de vente daté des 9 novembre 2006 et de l'avenant du 12 octobre 2007 que j'avais signés en ma qualité de Maire de Longwy (page 6 du jugement). La Cour d'Appel inflige un triple camouflet à l
a majorité actuelle de la ville de Longwy. Elle confirme le jugement du Tribunal Administratif de Nancy en date du 10 février 2011 qui avait déjà rejeté la demande d'annulation du compromis de vente introduit par le Maire actuel de Longwy ; la Cour d'Appel exprime ensuite que " Cette décision est définitive quant à la légalité de cette délibération " .  Enfin, la juridiction écarte définitivement la possibilité pour la ville de Longwy (et sa majorité actuelle) de poser une question préjudicielle (question qui, dans un procès, doit être jugée avant une autre parce que celle ci serait sans objet). Et la Cour de conclure : " En conséquence, la demande de nullité du compromis et de l'avenant (ndlr : déposée par le Maire actuel de Longwy) est rejetée ". Autrement dit, l'ensemble des actes que j'ai posé sur ce dossier respecte strictement la Loi.
2 - Sur la levée des conditions suspensives introduites dans le compromis de vente (page 7 du jugement) . Là également, les choses sont clairement établies : " ... Ces pièces démontrent que les conditions suspensives ont été réalisées et que la société Groupe Richard Immobilier a renoncé à se prévaloir de leur bénéfice en ce qui concerne le financement. " Cela met un terme à toutes les rumeurs et autre désinformation que l'on a pu lire ou entendre ici et là ...
3 - Sur le manquement de la ville à ses obligations (page 7 du jugement). La Cour d'Appel confirme le premier jugem
ent du Tribunal de Grande Instance de Briey en précisant " ... Même si la ville de Longwy a effectivement manqué à son obligation de réitérer , ... ". La faute du Maire de Longwy est reconnue une seconde fois ...
Sur le fond, la cause est ainsi entendue : tout accable la ville de Longwy et sa majorité actuelle dans la gestion erratique de ce dossier.
Ce jugement favorable à la commune ne le doit qu'à " ... la société Groupe Richard Immobilier n'a pas justifié avoir adressé de lettre recommandée à la ville de Longwy la sommant de réitérer l'acte de vente. De même, elle n'a engagé aucune action judiciaire afin de la contraindre à signer l'acte de vente comme cela était expressément prévu par le compromis de vente. ". Cette double erreur de procédure sauve les contribuables longoviviens.
Je crois que cette équipe municipale devrait faire profil bas sur cette décision : la ville de Longwy est reconnue responsable mais n'est finalement pas jugée coupable !
Je l'invite à méditer sur sa gestion de la commune où l'on ne peut pas dire que la légalité de la décision prise soit érigée en vertu. Les semaines à venir le démontreront sur d'autres dossiers ...

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 18:25

Ainsi cePortrait-pour-blog.jpg qui n'était qu'une information non officielle ce matin, a été confirmée cet après midi à Florange par le Ministre du Redressement Productif Arnaud MONTEBOURG : Arcelor Mittal abandonne la filière chaude de la vallée de la Fensch.
Sans que cette nouvelle ne constitue, malheureusement, une surprise (les 14 mois d'attente faisaient craindre cette issue), la Lorraine du Nord paye une nouvelle fois un lourd tribut à cet énième restructuration de la sidérurgie française.
Ma colère est grande ce soir. D'abord à l'encontre de Monsieur MITTAL lui même qui a laissé volontairement pourrir cette situation tout en conservant un oeil attentif au cours de ses actions en bourse et autre capital qu'il détient aux quatre coins du monde.
Ensuite à l'endroit du précédent Gouvernement et de son Ministre de l'Emploi Xavier BERTRAND qui a fait retarder la mise en oeuvre de plans sociaux après les échéances électorales du printemps dernier. Les médias se sont faits écho de ces interventions en direction de nombreuses sociétés de l'hexagone, lesquelles les annoncent aujourd'hui les unes après les autres !
Colère mais certainement pas résignation ! En ma qualité de Président du Groupe PS du Conseil Régional, j'ai écrit au Président de la République pour lui rappeler sa promesse d'une Loi pour contraindre les entreprises à céder leur bien en de telle circonstance. J'ai également sollicité les Présidents des Groupes PS au Sénat (François REBSAMEN) et à l'Assemblée Nationale (Bruno Le ROUX) afin que cette proposition de Loi, déposée par François HOLLANDE après sa visite en février dernier à Florange, soit examinée et votée dans les meilleurs délais.
Plus largement, l'unité lorraine doit prévaloir en ces moments d'angoisse et de désespoir des 550 salariés de l'usine, auxquels s'ajoutent les emplois induits dans la vallée de la Fensch. Une unité lorraine indispensable pour obtenir le maximum dans la négociation qui s'ouvre.
Je serai, modestement et à ma place, de ce combat pour la renaissance industrielle de la Lorraine.

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 07:30

Ainsi, le week end passé, le "Parlement" d'Europe Ecologie - Les Verts (EEL-Les Verts) a-t-il décidé de ne pas ratifier le Traité Européen. C'est une décision lourde de signification d'un paJMF-pour-blog.jpgrti politique pourtant en coalition gouvernementale.
Plusieurs raisons sont mises en avant pour justifier cette position, et notamment : l'austérité engendrée par ce Traité, son contenu libéral négocié par le précédent Président de la République, le rôle de la Banque Centrale Européenne (BCE), la renégociation souhaitée par le candidat HOLLANDE ...
Affirmer tout cela est n'est pas faux, mais notoirement incomplet. Il convient en effet d'y ajouter plusieurs éléments de nature à éclairer le débat et qui font suite au sommet européen des 27 et 28 juin derniers au cours duquel le Président de la République François HOLLANDE a pu obtenir des avancées :

  1. En terme de croissance, par l'ajout d'un protocole additionnel qui prévoit une enveloppe budgétaire de 120 milliards € pour permettre le financement d'investissements contribuant à la relance de l'économie,
  2. Il n'aura échapper à personne, même si le Traité ne le prévoit pas, que le rôle de la BCE évolue. Rappelons nous de la position ferme et intransigeante d'avant le 6 mai dernier qui voulait que la BCE n'intervienne pas dans la crise sans précédent que nous connaissons. Aujourd'hui, elle rachète de la dette aux Etats en difficulté. Une avancée significative qui ne dit pas son nom ...
  3. De même, François HOLLANDE aurait "capituler" devant la Chancelière allemande sur les Euros bonds (ou Euro-obligations) comme moteur de la relance ? Tous les observateurs avertis savent pourquoi cette négociation n'a pu aller plus loin à ce jour : les prochaines élections en Allemagne empêchent pour le moment la Chancelière de faire un pas politique dans ce sens, au risque pour elle de prolonger le cycle des défaites électorales observées à l'occasion des récentes consultations intermédiaires.

Le Président de la République a pu démontrer ainsi, depuis son élection, sa capacité à faire bouger les lignes sur le plan européen en ralliant plusieurs Etats à sa stratégie. Le chemin est difficile, probablement long mais porteur d'un vrai souffle nouveau ...
Mes amis écologiques méconnaissaient ils ce contexte ? Je ne le crois pas d'autant que dans leurs rangs figure un européen averti, Daniel COHN BENDIT, qui n'a pas tardé à tirer personnellement les enseignements de ce vote ...
La situation de notre Pays, de l'Europe, est suffisamment perturbée que rajouter de la confusion n'est guère rassurant pour nos concitoyens. Et pour ce jeune parti qui a tout à perdre dans la course à la radicalité !
L'esprit de responsabilité, de cohérence dans l'action gouvernementale auraient du conduire mes amis écologistes à un autre positionnement ; et nous éviter ainsi des railleries complices ...

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 11:00

Photo-pour-article-Blog-CM-copie-1.jpgLe 20 septembre 2011 (et oui, il y a déjà un an), je vous donnais rendez-vous dans un article intitulé " Ma liberté de pensée". J'ai donc décidé de reprendre, à partir d'aujourd'hui et de façon régulière, la plume ou plutôt le clavier.

L'actualité récente - le Conseil Municipal du 12 septembre 2012 et le reportage sur France 3 Région le 20 septembre 2012 - m'amène à compléter votre information à propos du permis de construire de la future mosquée de l'Agglomération de Longwy.

Petit retour en arrière. Alors Maire de Longwy, je fais dès 2006, avec la Communauté musulmane, le constat partagé d'un lieu de culte indécent et non conforme (sur le plan de la sécurité) dans le quartier de Gouraincourt. S'engage alors une réflexion sur la recherche d'un terrain et la construction d'une nouvelle mosquée. Le dossier suffisamment avancé, je propose à l'Association, au cours du dernier trimestre de l'année 2007, de venir présenter son projet à l'ensemble des groupes politiques du Conseil Municipal de Longwy, majorité et opposition confondues. Après deux réunions d'information, je ferai voter, lors du Conseil Municipal du 18 décembre 2007, le principe de la construction d'une mosquée sur un terrain appartenant à la CCAL (en accord avec son Président de l'époque Jean Paul DURIEUX) et sis sur le ban communal de la ville de Longwy.

En mai 2009, le Conseil Communautaire confirmera cette orientation par le vote d'une délibération actant le terrain d'accueil (celui que j'avais proposé), la cession à l'euro symbolique et l'acte juridique sous forme d'un bail emphytéotique de 99 ans.

Pendant ce temps, les réunions avec le Maire de Longwy se multiplient, ressemblant à la procession d'Echternach : un pas en avant, deux pas en arrière ! Au final, le permis de construire sera déposé le 24 novembre 2011 ; incomplet toutefois puisque manquait dans le dossier un plan parcellaire. Dans ce cas, le pétitionnaire dispose d'un délai de 3 mois pour compléter le permis. A défaut, comme le précise la Loi, la demande de permis de construire est automatiquement rejetée. C'est ce qui aurait dû se produire puisque l'Association a transmis la pièce manquante le 7 mai 2012, après l'échéance du délai fixé, ce qu'elle reconnaît volontiers.

Pour autant, et en toute connaissance de cause, le Maire de Longwy notifiera quand même le permis de construire à l'Association par un courrier en date du 25 juin 2012.

Le 6 septembre 2012, alors que les délais de recours administratif et des tiers étaient clos sans qu'aucune contestation ne fut enregistrée, le Maire de Longwy faisait valoir à l'Association, comme la Loi l'y autorise, son intention d'annuler le permis délivré pour irrégularité dans l'instruction ! Ce qui fut confirmé par un courrier en date du 11 septembre 2012 !

Le Maire de Longwy viendrait il soudainement à reconnaître les vertus de la légalité des décisions qu'il prend ? Cela se saurait ...

La réalité est évidemment toute autre. La publication d'un article dans le quotidien local début juillet, faisant écho de la délivrance du permis, a provoqué la colère de quelques colistiers du Maire de Longwy, furieux de ne pas avoir été préalablement consultés sur cet acte. S'en suivi une verte explication au matin du 10 juillet, provoquant ainsi l'annulation du Conseil Municipal prévu le lendemain après midi, les "frondeurs" refusant de siéger et de donner procuration. De plus, ils lancent un ultimatum au Maire de Longwy de ne plus assurer sa majorité si ce permis n'est pas annulé. La suite, vous la connaissez ...

J'exprime mon écoeurement devant de telle pratique ! Comment comprendre qu'une communauté religieuse (qu'elle quelle soit) puisse être l'otage de querelles politiques d'une majorité municipale divisée depuis le premier jour de son élection ? C'est le principe même de la laïcité qui vient ici d'être foulé au pied.

Je suis triste pour ma ville, pour mes concitoyens, de l'image donnée par le comportement inqualifiable de cette majorité. Il est temps que cette parenthèse se tourne ... définitivement !

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 10:27

JMF-2-pour-blog.jpgChère amie, cher ami,

Vous avez été nombreux à me solliciter afin que je reprenne la publication de mon blog personnel. En effet, depuis plusieurs mois, je ne m'y consacrais plus ! Votre invitation collective me pousse donc à reprendre le chemin de l'écriture. Vous pourrez ainsi désormais lire à nouveau mes billets d'humeur sur des thèmes d'actualité nationale, régionale ou locale. Je le ferai avec la sincérité qui me caractérise, sans langue de bois. En quelque sorte ma liberté de penser !

J'y évoquerai également l'emploi du temps hebdomadaire de l'élu local et régional que je suis. Vous pourrez ainsi mesurer  l'intensité et la variété de mon activité élective ; un compte-rendu de mandat en temps réel !

Merci de votre fidélité retrouvée et à très bientôt.

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 16:32

Je reprends la plume car d'aucun d'entre vous s'étonne de ne plus pouvoir lire régulièrement d'articles sur mon blog.
Je reviendrai sur le dernier Conseil Municipal de la Ville de Longwy au cours duquel nous avons encore assisté à une démission. Une de plus me direz vous ? Cela en devient même banal. Et pourtant, quelle tristesse.
Triste en effet ce spectacle offert par cette Majorité déchirée deux années à peine après l'élection. S'il ne s'agissait que de la forme, ce serait déjà terrible. Mais il s'agit du fond, selon les propres propos d'Edouard JACQUE, le nouveau Maire. Et je le cite :" Avec JL ANDRE, on n'est d'accord sur rien !".
Que doivent alors comprendre les longoviciens ? Oui, tout simplement, qu'ils ont été bernés, trompés par une soit disante alliance des droites  reposant sur un projet pour la ville de Longwy. En fait de projet, il n'y avait que l'ambition du pouvoir, ravir coûte que coûte la place à la Gauche, avec quelque complicité à ... Gauche !
Et la manière dont est exercé ce pouvoir témoigne de l'impréparation de cette nouvelle Majorité. Pour faire bonne figure, on utilise alors toutes sortes de stratagème.
- Le "Silence dans les rangs, je ne veux voir qu'une tête " pratiqué par le nouveau Maire qui ne supporte même pas la contradiction au sein de sa propre Majorité ; au risque de démissions dans son équipe ... Ont ils (elles) encore le droit de ... penser ? Pour régner, mieux vaut diviser ses colistiers.
- Le "Taisez vous et bossez où c'est le placard "  à l'endroit du Personnel Communal astreint aujourd'hui aux tâches subalternes ; et les exemples sont légions ... dans une mairie où ordres et contre-ordres se succèdent frénétiquement au point de ne plus savoir que faire et qui fait quoi !
- Le " C'est moi qui décide de tout " au risque éprouvé de reculades, d'abandons de projets, de changements de cap qui donnent une image épouvantable de notre ville ;
- Le " Manque de respect " des habitants, des associations que l'on écoute quasiment jamais même si le discours officiel tant à l'inverse. En vérité, " la bonne nouvelle Majorité " pense  ce qui est bon pour nous, toute  écoute et concertation étant jugées inutiles.
Voilà ce qu'est Longwy aujourd'hui, sans trop grande exégération. Et pour terminer sur une note d'humour, je dirais : avec moi, ce n'était pas parfait; depuis c'est le grand bazar de l'Hôtel de ville. Attention que cela ne devienne pas ... le cirque !

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 15:34
Je n'ai pu résister, avant de m'envoler quelques jours pour des terres ensoleillées, de réagir aux propos tenus ce matin par le Secrétaire Général de l'UMP lors de leur université d'été.
En effet, pour Xavier BERTRAND, la position de François BAYROU
d'un possible rapprochement avec le Parti Socialiste, est scandaleuse, d'opportunisme et non de fond. Au moins, le Président du MODEM a-t-il le courage de clarifier la stratégie de son Parti à l'approche des élections régionales, voire d'autres peut être. Au Parti Socialiste d'en faire de même et rapidement.
Que cette critique fut venue d'une autre personne que d'un militant - et lequel - de l'UMP, peut être recevable. Mais de Xavier BERTRAND, chantre de l'ouverture sarkozienne, avouez que cela prête pour le moins à sourire.

Quel jugement doit on alors porter sur le rapprochement récent entre l'UMP et De VILLIERS que tout oppose sur le fond ? Là, rien à dire, c'est parfait, celà démontre la capacité de rassemblement de l'UMP !
Quel jugement doit on alors porter sur le rapprochement entre l'UMP et le Parti des Chasseurs que tant d'aspects séparent sur le fond ? Là, rien à dire non plus, c'est parfait, celà démontre la capacité de rassemblement de l'UMP !
Foutaise que tout celà ! Ce Parti ne sait que donner des leçons aux autres en faisant surtout le contraire de ce qu'il affirme.
Ainsi aurez vous remarqué que, dans la presse nationale, tout est toujours merveilleux à l'UMP et que c'est en permanence le bazard au Parti Socialiste : voilà le seul message dont il faut sans cesse abreuver l'opinion.
Alors peuple de France, réveille toi enfin ! Ne te laisse plus manipuler
par les médias sarkozistes qui relayent , le petit doigt sur la couture du pantalon, le message présidentiel sans critique aucune.
Notre Pays vit dans le mensonge permanent. Je veux, avec le Parti Socialiste, changer celà, revenir à une déontalogie de la pratique politique.
Alors, amis (es) de France, contruisons ensemble ce nouveau pacte républicain et commençons dès les régionales de mars prochain.
La Droite, ça suffit, on a assez donné ...
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact