Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 16:17
Quel effort ! Pour la seconde fois cet été, je sors de ma léthargie pour vous livrer une bonne nouvelle : notre Groupe d'opposition municpale a gagné deux recours sur trois déposés auprès du Tribunal Administratif de Nancy contre le nouveau Maire  UMP de Longwy (qui m'a battu de 43 voix aux dernières élections municipales).
Il est vrai que le respect du Droit n'est pas sa qualité première. Malgré nos nombreux avertissements dont il n'a tenu aucun compte, il nous a contraint à nous retourner vers la juridiction administrative pour trancher plusieurs litiges relatifs à l'embauche de personnel ... par lui préalablement choisi et dont nous présentions l'illégalité.
Ainsi, par un jugement du 4 août 2009, le Tribunal Administratif de Nancy  a décidé :
  • l'annulation de la délibération portant création du poste de Directeur de l'Administration Générale ainsi que du contrat de travail de la personne recrutée;
  • l'annulation portant création du poste de Directeur des Services Techniques Opérationnels ainsi que du contrat de travail de la personne recrutée.
En outre, par décision de Monsieur le Sous Préfet de l'Arrondissement de Briey, une troisième délibétation portant création d'un poste de Chargé d'étude des projets d'aménagement du terrtoire sera également annulée au motif d'illégalité ainsi que le contrat de travail de la personne recrutée.

Heureusement que nous sommes vigilants, même si nous ne pouvons tout voir ! En tous les cas, le respect du Droit, l'équité et la justice sociale, le rejet du népotisme  sont des valeurs constantes qui guideront toujours notre conduite et notre action.

C'est ce qui nous différencie fondamentalement de ce nouveau Maire UMP et de "sa cour".

C'est pourquoi nous avons décidé le mettre en liberté surveillée ...
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 13:08

La semaine passée, le Conseil de la Communauté de Communes, réuni sous la Présidence d'Edouard JACQUE, s'est exprimé pour la seconde fois sur le budget 2009 de l'intercommunalité, budget recalé quinze jours auparavant.
C'est un vote par défaut qu'a obtenu le Président de la CCAL et Maire de Longwy: 21 voix "pour" sur 58 délégués, 9 "contre" et une majorité d'abstention.
Il est à noter qu'Edouard JACQUE a recueilli pour ce Budget, dont il  augmenté au passage les taux d'imposition de + 7%, moins de voix favorables (21 voix "pour") que lors du premier vote au mois de mars dernier (26 voix "pour").
Ce mauvais résultat traduit simplement la méthode de travail et de fonctionnement du Maire-Président : aucune ligne directrice et donc aucun projet de territoire, aucune discussion prélable avec les communes, ... Et que penser des propositions aléatoires d'augmentation des impôts qui sont passées initialement de + 18% à + 15%, puis + 9% et enfin + 7% ! 
Le poids des mots dont il est friand ne peut remplacer le déficit des actes qu'il ne pose pas ! En réalité, Edouard JACQUE n'est pas l'homme de concensus qu'il prétend être mais un homme de combines politiciennes. 
Les quinze jour qui ont séparé les deux votes de l'Assemblée intercommunale, ont été l'occasion pour le Maire-Président de faire son marché : "Que veux tu pour voter le Budget de la CCAL ? " a-t-il demandé, parfois avec insistance, à de nombreux Maires de l'Agglomération. " Je peux te proposer ceci ou celà " a-t-il poursuivi, le plus souvent téléphoniquement, auprès de ces mêmes Maires. Manoeuvre identique pour le vote du Budget 2009 de la ville de Longwy.
Je ne partage aucunement cette façon de faire : le marchandage ne peut constituer une politique durable et efficiente pour le territoire. Cette pratique, si elle peut satisfaire momomentanément tel ou tel intérêt, ne tardera à montrer ses limites; ce que l'on a déjà pu observer lors de cette réunion.
Un tel comportement ne peut qu'entrainer méfiance, voire défiance. En être déjà là au bout d'une année à la tête de la ville de Longwy et de la CCAL, n'augure rein de bon pour les cinq années restantes de ce mandat.

Car aux mots d'Edouard JACQUE succèderont immanquablement ... les maux de nos concitoyens.

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 17:41
Voici quelques jours, le Républicain Lorrain se faisait l'écho de la relance du projet de desserte de notre Bassin par le TGV. Après une rencontre récente entre le Président du Conseil Régional de Lorraine Jean Pierre MASSERET, le Président de la SNCF Guillaume PEPY a, pour la première fois, dit la ferme intention de l'entreprise publique d'étudier ce dossier.
Pour avoir, comme d'autres élus et socio-professionnels de notre Agglomération, milité pour une telle desserte, je ne peux que me réjouir de l'accélération de cette réflexion. Au demeurant, quelques remarques sur ce sujet :
  • d'abord le regret qu'au moment de la signature de la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) du TGV Est, le Président de l'époque du Conseil Régional Gérard LONGUET n'ai pas cru bon d'intégrer la desserte du Pays Haut dans le dispositif général quand quasiment tous les autres espaces géographiques de la Lorraine l'étaient;
  • de regretter également que l'un des Vice Président du moment, issu de notre Agglomération, n'ai pas plus pesé (par désintérêt ou par manque de poids politique auprès de Longuet ?) afin d'obtenir cette desserte.
Car la conséquence de cette erreur politique est que le Conseil Régional de Lorraine -et donc le contribuable lorrain- va devoir mettre la main à la poche et payer la facture que présentera la SNCF dès lors qu'elle aura achevé son étude. Est ce normal ? Non, si des élus avaient réellement défendu notre Bassin. Est ce juste ? Oui car il n'y a pas de raison que seul, une nouvelle fois, le Pays Haut soit l'oublié de décisions profitables à tout le monde.
Mais attention ! Cette desserte, pour connaître une réussite commerciale synonyme de pérennité, devra, selon moi, éviter deux obstacles majeurs :
  • d'abord, le prix. S'il devait augmenter compte tenu des coûts de la desserte, cette hausse ne devrait pas dépasser 5 € de manière à ce que le prix reste compétitif et attratctif pour les habitants de notre Bassin qui, sans cela, iront prendre le TGV à Metz ou Thionville car moins cher;
  • ensuite, le temps de parcours. Celui ci ne devra pas être très éloigné de celui que l'on réalise aujourd'hui dans la desserte combinée Bus - TGV au départ de Longwy, soit 2 h 40.
Aux côtés de notre Député Christian ECKERT, par ailleurs Vice Président du Conseil Régional de Lorraine, nous allons poursuivre les démarches auprès de la SNCF afin de finaliser ce dossier dans les meilleurs délais. Les habitants de notre Agglomération ont  aussi droit à ce bel outil technologique dont les retombées, pour les territoires desservis, ne sont pas négligeables.
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 13:39
Mercredi 18 mars a eu lieu le Conseil de Communauté de Communes, collectivité présidée par le nouveau Maire de Longwy et désormais Président de cette structure (CCAL). A cette occasion, E.JACQUE y présentait "son" premier budget dont la caractéristique principale consistait en une augmentation des impôts de + 9%.
Premier rendez vous manqué puisque la majorité des délégués des 18 communes a voté "contre" sa proposition, y compris d'ailleurs une partie de ses soi-disant amis politiques.

Ce budget primitif 2009 contenait effectivement des hausses inéluctables telles que les ordures ménagères (+ 500 000 €), le coût de fonctionnement de la médiathèque (+ 300 000 €), une dotation aux amortissements (+ 500 000 €) pour ne citer que les plus importantes. Aussi, il ne doit pas y avoir de dogme ou de stratégie politicienne en la matière : j'ai voté sous Jean Paul DURIEUX deux hausses consécutives d'impôts, hausse nécessitée exclusivement par la fermeture de la décharge d'Hussigny et l'obligation désormais de transporter les déchets ménagers à Conflans en Jarnisy. Alors, pourquoi partage je le vote majoritaire des délégués communautaires contre la proposition de budget d'E.JACQUE ?
  • La CCAL devient le tiroir caisse de la ville de Longwy. 
En effet, alors qu'un tel procès était fait à Jean Paul DURIEUX de favoriser la ville centre au détriment des autres communes, notamment les petites, bien qu'aucun engagement financier n'était venu confirmer ce sentiment, le nouveau Maire de Longwy, sans aucun débat, n'y va pas avec le dos de la cuillère : 50 000 € supplémentaires à la charge du SITRAL (bus urbains) pour la mise en place de la Super Navette (quand dans le même temps la ville de Longwy en économise autant), 20 000 € de subvention au Basket (quand la ville de Longwy réduit de 140 000 € les subventions à ses associations), 150 000 € de subvention pour la restauration des remparts de Vauban (alors que la ville est déjà au maximum possible des 80% de subvention), fonds de concours peu important de la ville de Longwy pour le fonctionnement de la médiathèque (50 000 € sur 300 000 € économisés par la ville de Longwy suite à la fermeture de sa bibliothèque). Et d'autres opérations (transfert de la piscine) encore à venir. Trop c'est trop diront les délégués communautaires qui réclament plus de transparence du Président de la CCAL.
  • Peu de volonté de restreindre les dépenses.  
En effet, le budget proposé ne s'articule pas autour d'une volonté manifestée de limiter autant que faire se peut, la progression de certaines  dépenses. Un exemple emblématique dans la période de crise que nous vivons avec une baisse très sensible du pouvoir d'achat des français : les indemnités des élus de la CCAL augmentent + 100 000 € ! Soit un cinquième de la hausse prévue de + 9% ! N'aurait on pu s'en abstenir ?
  • Pas d'équilibre avec les petites communes.
Alors que le développement économique se concentre sur les "grosses communes", essentiellement Mt St Martin avec Pôle Europe et les zones annexes, les maires des communes rurales ne veulent plus justifier auprès de leurs administrés des hausses d'impôts qui ne serviraient que Longwy et Mt St Martin. Et ils ne croyent plus aux promesses, surtout quand elles ne sont pas tenues ! Ainsi le Maire d'une petite commune n'a-t-il pas vu au Budget 2009 de la CCAL, les milliers € promis par E.JACQUE pour co-financer l'équipement qu'il va construire; et pour cause, la CCAL n'a pas la compétence. 

Aucune vision globale du développement du territoire, aucune transparence dans le nécessaire rééquilibrage des dépenses d'intérêts communautaires de la ville de Longwy vers l'intercommunalité, aucune projection financière dans les années à venir des impacts financiers de ces évolutions, voilà ce qui caractérise aujourd'hui la manière de fonctionner du Maire-Président ! Alors aucune surprise que le Conseil de mercredi dernier lui ait accordé son contrat de ... défiance ! Et durablement. 
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 18:19
Je voudrais revenir sur la démission récente d'Isabelle BOURGEOIS-LOPES, Adjointe au Maire de Longwy déléguée à la Culture et au Patrimoine. De sensibilité politique différente, je tiens néanmoins à saluer son engagement sincère où la volonté de mener à bien sa fonction ne peut être mise en cause.
Mais voilà, pour celà, au sein d'une Majorité municipale, la règle doit être l'écoute réciproque, le dialogue permanent, la transparence dans la prise de décision :
en un mot, faire vivre la démocratie.
Mais voilà, pour celà, il faut un Premier Magistrat à l'écoute des diverses composantes de sa Majorité, capable de faire les synthèses conscensuelles, soucieux d'arbritages discutés et partagés par tous (tout du moins, du maximum).
Mais voilà, pour celà, il faut encore un Premier Magistrat qui ne méprise pas mais respecte  ceux qui ne pensent pas comme lui, qui ne soit pas dans la défiance permanente à leur égard au point de confier les clés du fonctionnement de la commune à quelques fonctionnaires dévolus à sa seule cause.

Mais voilà, pour celà, il faut un Maire qui accepte que d'autres que lui aient des idées, peut être différentes parfois, tout aussi bonnes certainement, ...
Mais voilà, pour celà, il faut surtout un Maire qui ait une vision de l'évolution de sa ville, du Bassin et qui ne se contente pas seulement des petits pas du quotidien (boucher les trous dans les rues), du bling-bling culturel (le carnaval vénitien, certes réussi, n'est en rien une coutume locale), du bling-bling bâtimentaire (transformer l'enveloppe extérieure sans rien changer à l'intérieur),...
Voilà pourquoi aujourd'hui, on ne peut plus à proprement parler de Majorité municipale quand l'une des composantes, un an à peine après l'élection de mars 200
8, a déjà boycotté un Conseil Municipal, a déjà enregistré la démission d'une Adjointe, ...
Parce que telle est la vraie nature de ce nouveau Maire, je ne crois aucunement à un changement de cap vers un "mieux vivre ensemble" au sein de cette Majorité.
Et demain, qui va pâtir de cette situation ?
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 09:09
De retour vendredi après midi d'un déplacement professionnel à Lyon durant toute la semaine, je passe à la permanence du député pour faire le point avec Christian ECKERT et son attaché parlementaire Francis HERBAYS.
Tombe alors sur la boite email de Christian un tract émanant du syndicat FO de l'AHBL annonçant 287 licenciements et invitant le soir même à une assemblée générale extraordinaire à 18h30 à l'hôpital. Nous restons interloqués par ce tract dont les informations ne correspondent aucunement aux engagements pris par le repreneur potentiel le vendredi 16 décembre 2008 à l'ARH à Nancy. Le téléphone crépite, ici avec ALPHA Santé, là avec les représentants d'organisations syndicales.
Après des moments de doute bien compréhensibles, la sérénité revient vite dès lors que les contacts téléphoniques avec les Président et Directeur d'ALPHA Santé infirment le contenu de ce tract de FO dont je vous laisse imaginer, à quelques heures d'un départ en vacances pour nombre de salariés de l'AHBL, l'émoi (la panique même) qu'il a provoqué.
Initialement n
on prévu à l'agenda du député, nous décidons de nous rendre à cette réunion. Et quelle ne fut pas ma surprise d'entendre les propos de la Secrétaire du CE expliquant " ... les données erronées fournies par la direction de l'AHBL, la nomenclature des emplois différentes entre celle utilisée à Longwy et par ALPHA Santé ...", en un mot, " ... que le chiffre évoqué est donc faux compte tenu de ces imprécisions et doit être affiné lors d'une prochaine réunion avec ALPHA Santé le 18 février prochain ...".
Incroyable ! Certains vont encore dire que je "m'acharne" contre la Secrétaire du CE, mais quand même : balancer un tel papier dont on mesure à l'avance les dégats qu'il va causer au sein du Personnel (ce qui s'est effectivement passé) puis reconnaître que l'on s'est "planté" (sans toutefois en assumer la responsabilité) est pour le moins consternant ! J'ai été moi
aussi syndicaliste et je sais donc de quoi je parle : jamais je n'ai sorti une information sans qu'elle soit au préalable vérifiée car nous devons montrer notre sérieux à nos mandants. En l'espèce, c'est d'une totale irresponsabilité dont à fait preuve la Secrétaire du CE, peut être (certainement) par calcul syndical.
Je pense à ces salariées que j'ai croisées vendredi soir, les larmes aux yeux, ne savant plus à quel saint se vouer ! Au lieu de rassurer le Personnel qui en a grandement besoin en cette période, et bien non, on jette de l'huile sur le feu et on essaye ensuite d'éteindre l'incendie ! Trop tard, le mal est fait. A chacun d'en tirer les leçons.
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 10:03
Il y a des jours dans la vie où l'on est partagé entre joie et insatisfaction. C'était le cas de notre député Christian ECKERT que je représentais à l'inauguration de la médiathèque : joie parce que un tel moment est toujours synonyme de bonheur et insatisfaction parce qu'en dernière minute Christian a du renoncer à sa présence à Longwy.
Cette inauguration marque un tournant dans la vie de notre Bassin : elle fait réellement entrer Longwy dans la modernité du XXI siècle et est le signe tangible d'une reconversion réussie.
Reconversion entamée avec les concepts, certes éloignés des préoccupations quotidiennes de nos concitoyens, du Pôle Européen de Développement et la création de l'Association Transfrontalière du Pôle Européen de Développement qui ont pourtant permis d'arriver là où nous en sommes aujourd'hui.
Reconversion enclenchée avec les installations industrielles et artisanales (Performance Fibers à Longlaville, les pôles artisanaux du Petit Breuil à Longwy et sur la ZAC de Mexy puis l'extension de Condésa à Lexy) qui témoignent de la volonté des élus en ce domaine.
Reconversion poursuivie dans le commerce et des services avec l'implantation de AUCHAN et des zones contiguës qui vont éclorent au cours de cette année.
Reconversion enfin avec cette médiathèque qui place ainsi la culture au centre des préoccupations d'aménagement de notre Agglomération. La culture est un moteur indispensable du développement d'un territoire, source d'inspiration, de créativité, d'élévation de soi-même; en un mot, d'émancipation de toute une population. 
L'ensemble de ces actes, initiés par Jean Paul DURIEUX, doit trouver une suite dans une nouvelle vision partagée du territoire. Et là nous attendons le nouveau Maire de Longwy - Président de la Communautés de Communes :
  • il ne suffit pas de parler de culture lors de l'inauguration de la médiathèque et dans le même temps "masacrer" les associations culturelles longoviciennes et arrêter le Carré Vauban à Longwy Haut (initiation à l'art contemporain): les actes sont toujours éloignés des discours;
  • il faut prioriser : les habitants de la Communautés de Communes ne pourront "encaisser" une hausse de la pression fiscale intercommunale due aux transfert des piscines de Longwy et Herserange, la construction d'une salle de spectacles, ... en plus de l'augmentation des impôts qu'il prévoit déjà à Longwy en 2009 !
Mais nous reparlerons de tout celà le moment venu : pour l'instant, ne boudons pas notre plaisir de découvrir ce bel équipement très réussi du point de vue architectural. Alors, un conseil : précipitez vous y !
 
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 11:09
Mardi 20 janvier : pendant qu'à l'appel des syndicats CGT - CFDT - CFTC et CFE/CGC de l'hôpital de Mont Saint Martin nous manifestions pacifiquement et en responsabilité dans les propos tenus dans la cour d'honneur de cet établissement, l'association ALPHA Santé déposait son plan de reprise auprès du Tribunal de Grande Instance de Briey. La base des propositions présentées par l'unique repreneur enregistré au greffe du Tribunal, est conforme aux orientations et évolutions souhaitées par la majorité des élus de ce Bassin (à l'exception du nouveau Maire de Longwy et Président de la CCAL totalement absent des négociations de ce dossier), des organisations syndicales sus-mentionnées et du monde économique, tous réunis le 16 janvier dernier à Nancy auprès du Directeur de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation. Le juge rendra sa copie le 24 février prochain. D'ici là et après cette date se poursuivront bien évidemment les contacts étroits avec ce "futur" repreneur: la vigilance doit demeurer pour concrétiser les engagements de ce dernier; mais la confiance doit aussi nous habiter pour construire, ensemble, cet hôpital de qualité et de proximité que nous attendons tous.

Vendredi 23 janvier : salle René MARTINI à Mexy, Christian, notre député, présentait ses voeux devant près de 300 personnes ayant répondu à son invitation. Je voudrais ici, pour être proche de lui dans la fonction qu'il occupe, saluer le travail énorme qu'il accomplit avec pugnacité et détermination. Il est devenu, en à peine deux années, un député qui "compte" au sein du groupe parlementaire socialiste si bien qu'il s'est vu confier la responsabilité d'animer et de rapporter des projets de loi comme celui sur le travail du dimanche. Non moins grande est sa présence en Circonscription où il effectue également un travail de fourmi. Sa disponibilité à recevoir, écouter, appuyer, défendre, contester parfois caractérise cet homme ouvert et attaché à ce Pays Haut qu'il veut voir se relever de toutes ses blessures. Au sein de l'équipe, même attitude : il prend aussi avis auprès de Francis (son attaché parlementaire) et moi même avant que d'arrêter une position sur tel ou tel dossier. Et sa confiance témoignée à mon égard dans les représentations et réunions où je le "remplace" m'a beaucoup aidé dans les moments difficiles que j'ai traversés. C'est un véritable plaisir que de travailler avec Christian (d'autant que nous partageons également un point commun : nous aimons entre autre ... la bonne table ! Chut, faut pas le répéter !). Vous avez, en Christian ECKERT, un excellent député.  
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 16:58
Les campagnes électorales sont souvent le moment privilégié pour dénoncer les problèmes d'insécurité dans la ville et en rendre responsable le Maire en place. Personnellement, je ne me suis jamais aventuré de la sorte sur ce terrain là.
Et pourtant, l'occasion m'en serait donnée aujourd'hui. En effet, représentant Christian ECKERT, notre député, à la rentrée solennelle du Tribunal de Grande Instance de Briey, j'y ai appris que le distrcit de Police de Longwy était le seul territoire de l'Arrondissement de Briey où la délinquance était en hausse de 8 % en 2008.
On entend effectivement parler, sur la ville de Longwy que je connais le mieux, de vols à l'arrachée, de voitures brulées (pas seulement dans les quartiers d'habitat social), de cambriolages en série, de l'incendie du chalet du club de tennis à la Plaine des jeux, de hold up dans des magasins de la commune, ... Il doit être relevé objectivement une augmentation de ces faits par rapport à la période où j'étais en fonction. Mais je ne m'en réjouis point.
Alors, quels enseignements en tirer ?
  • à l'évidence, les forces de la Police Nationale sont en insuffisance sur le territoire diffus à couvrir ( environ 80 hommes pour  40 000 habitants, soit 1 policier pour 500 habitants ), qui plus est dans une zone transfrontalière ouverte aux quatre vents; le renforcement des effectifs est une nécessité;
  • la suppression de la Police de proximité initiée par Lionel JOSPIN qui, par sa présence et sa connaissance précise du terrain et des habitants, dissuadait les malfrats et rassurait les habitants. Dans le même ordre d'idée, la suppression du Point Police dans la Mairie Annexe de Longwy Haut est une faute de la nouvelle municipalité en place qui aurait du se battre pour son maintien (les commerces de la place Darche sont à portée de main);
  • la prévention doit être encouragée et le Comité Intercommunal de  Sécurité et Prévention de la Délinquance doit "accoucher" d'actes concrets  et rapides dans ce domaine. En outre, priver les associations longoviciennes de moyens financiers pour leurs actions ne contribuent pas non plus à renforcer le rôle préventif que joue le monde associatif.
  • enfin, la construction d'un nouveau Commissariat de police à Longwy doit contribuer à une meilleure efficacité des forces de l'ordre par des conditions de travail améliorées et des moyens modernes à disposition. Ce dossier, bien avancé en partenariat avec le préfet de Meurthe et Moselle et les services centraux de la Police Nationale sur la ville haute avant l'élection de mars 2008, semble aujourd'hui pour le moins piétiner ...
Voilà, sans prétention ni démagogie, quelques réflexions autour de ce sujet sensible auprès de nos concitoyens qu'est la sécutité des biens et des personnes.
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 10:25
Vendredi 16 janvier à 11h00 : une forte mobilisation d'élus de l'agglomération de Longwy, des représentants syndicaux de l'AHBL, le Président de la Commission Médicale, le monde de l'entreprise, tous étaient réunis auprès du Directeur de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation. J'accompagne notre député Christian ECKERT à cette entrevue.
L'objet de cette rencontre : préciser le contour de la reprise de l'AHBL par l'association ALPHA Santé dont le siège est à Hayange en Moselle.
Deux points en effet soucient les acteurs autour de la table : le problème de la chirurgie et celui du Personnel (180 licenciements sont évoqués).
Dans son plan de reprise initial, ALPHA Santé souhaitait substituer à la chirurgie conventionnelle une chirurgie ambulatoire; d'où des craintes sur la pérennité de la maternité. Après approfondissement de la question, le repreneur potentiel a modifié son approche et décidé de maintenir ce service dans entièreté.
Second aspect, très épineux,celui du Personnel. Après n'avoir obtenu des précisions sur ce point de la part de la Direction de l'AHBL que très récemment, là encore le repreneur potentiel a ajusté sa copie et 130 emplois seront finalement préservés, réduisant à 50 seulement le nombre d'emplois réellement touchés. Il va de soi que tout sera fait pour réduire encore ce chiffre.
Le projet de reprise est donc plus conforme à l'attente du monde médical, des personnels de l'AHBL, des organisations syndicales et des élus (es). Il sera déposé mardi 20 janvier auprès du Tribunal de Grande Instance de Briey.
La mobili
sation unitaire des acteurs précités aura certainement influé sur les derniers réajustements du dossier opérés par ALPHA Santé.
Tout comme a significativement pesé sur le réglement global du projet de reprise le député de notre circonscription Christian ECKERT dont les contacts très étroits avec ALPHA Santé n'ont pas été étrangers à l'offre même de reprise comme à son contenu final. J'en ai été, comme député suppléant, le témoin privilégié de ses interventions discrètes mais ô combien efficaces.
Mardi 20 janvier verra le dépôt du projet de reprise : avec un véritable espoir d'un pôle de santé conforté et renouvelé sur l'agglomération de Longwy. Je n'en doute pas un seul instant.
Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact