Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 14:20

Le RépublicaPhoto-pour-article-Blog-CM-copie-1.jpgin Lorrain, édition de Longwy, s'est fait l'écho de ma conférence de presse tenue lundi 10 juin, au cours de laquelle j'ai annoncé l'officialisation de ma candidature à l'élection municipale de Longwy. L'article est paru dans les colones du quotidien local mercredi 12 juin 2013. Voici l'intégralité de mon intervention :


Je remercie le Républicain Lorrain de l'initiative prise pour ce point presse.
Je voudrais excuser notamment ce soir Christian ECKERT, notre député, et Christian ARIES, Vice Président du Conseil Général qui nous rejoindra peut être plus tard. Et saluer les militants (es) de l'Agglomération qui m'ont fait l'honneur de participer à ce moment.


Samedi 8 juin à Toul, la Convention Fédérale du Parti Socialiste a ratifié, à l'unanimité, ma candidature comme premier des socialistes à l'élection municipale de Longwy. Sept autres camarades l'ont été également sur le Département. Ce vote est l'aboutissement d'un processus qui aura permis :

- un débat préalable avec les militants (es) de la Section d'Agglomération de Longwy ; débat serein et de qualité. Je remercie d'ailleurs Christian ARIES pour sa contribution précieuse. Nul doute qu'à nos côtés, il jouera un rôle significatif avant et après le mois de mars 2014;

- un avis formulé sur le choix du futur candidat. La confiance m'a largement été accordée par les militants (es).

Aujourd'hui, les socialistes de Longwy, de toute l'Agglomération, sont désormais rassemblés autour de ma candidature.

Quel constat pouvons nous tirer au bout de six années ? Celui d'un territoire qui a fortement régressé sous la mandature du Maire actuel de Longwy ! C'est un triple échec :

- échec politique :

     * au niveau de l'Agglomération : ses propres amis l'ont "éjecté" de la Présidence de la Communauté de Communes,

     * au niveau de la Ville de Longwy : son alliance de facade avec Jean Luc ANDRE, au second tour de l'élection, a explosé au bout de six mois, le groupe politique de son ex-allié siègeant depuis dans les rangs de l'opposition.

Le Maire actuel de Longwy est un homme seul, isolé.


- échec dans sa relation aux habitants :

     * au niveau de l'Agglomération : en sa qualité de Président de la CCAL, il a augmenté l'impôt communautaire et créé la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) ; par deux fois, son budget a été refusé par le Conseil Communautaire,
      * au niveau de la ville de Longwy : les longoviciens auront dû subir trois hausses d'impôts locaux (+ 22%), deux augmentations du prix de l'eau (+ 10%), la dette s'envolant de + 4,5 Millions €.

Le Maire actuel de Longwy est l'élu qui aura le plus augmenté la pression fiscale en un seul mandat.

- échec pour le territoire :
     * au niveau de l'Agglomération : aucun nouveau projet structurant n'a vu le jour au cours de ces six dernières années,
     * au niveau de la ville de Longwy : la commune n'a connu aucune évolution majeure durant cette mandature.


Le Maire actuel de Longwy n'est pas le bâtisseur talenteux qu'il prétend être.   

Une nouvelle dynamique est aujourd'hui indispensable et ma candidature s'inscrit pleinement dans cette perspective.

Elle ne s'inscrit aucunement dans un esprit de revanche par rapport à 2008 mais bien dans une volonté positive de reconquête.

Ainsi le fil conducteur de ma campagne s'articulera autour de la confiance retrouvée pour engager le redressement :

     * Confiance retrouvée
avec la Communauté de Communes : plus qu'une majorité politique, c'est d'une majorité de projet dont la CCAL a un besoin urgent. Longwy doit être le moteur de ce projet novateur et équilibré où les enjeux de centralité et d'articulation urbain/rural doivent être clairement posés. Je salue au passage les efforts de Jean Claude GUILLAUME d'avoir réussi à pacifier cette collectivité;
     * Confiance retrouvée avec les longoviciens : cette majorité municipale va laisser une situation financière très dégradée. Il faudra dire avec vérité la voie étroite qui sera la nôtre dans les choix et priorités que nous aurons à effectuer;
     * Confiance retrouvée avec le tissu associatif : nous sortirons de la municipalisation de la vie associative pour rendre autonomie et responsabilité aux associations longoviciennes si utiles à la cohésion sociale au sein de notre commune;
     * Confiance retrouvée avec le monde économique : même si la compétence Développement Economique dépend de la CCAL, il sera indispensable d'engager véritablement le dialogue et la concertation avec les artisans et commerçants de la commune, trop souvent ignorés et délaissés ces dernières années;
     * Confiance retrouvée avec le Personnel Municipal : jamais les fonctionnaires territoriaux n'auront connu une telle désorganisation et de tels disfonctionnements au sein de la collectivité.

Voilà ce qui constitue, à cet instant, l'armature de ma réflexion. J'ai, bien évidemment, des idées plus précises, sur la fiscalité, l'urbanisme, la voirie, la culture et bien d'autres sujets qui concernent directement notre ville. Pour autant, je veux, avec méthode, construire notre projet :

- avec les militants (es) socialistes, dans la contribution personnelle de chacun d'entre eux,
- avec tous les partenaires de la Gauche dont les aspirations doivent être entendues et, en tant que de possible, intégrées à notre démarche.

Viendra ensuite le temps de la stratégie politique. Je souhaite, et oeuvrerai à cela, la constitution d'une liste d'Union de la Gauche et de Progrès dès le premier tour de l'élection municipale. Ce rassemblement est le gage d'une dynamique électorale victorieuse face à une droite qui pourrait être durablement divisée.

Il va sans dire que, dans le cadre d'une campagne ouverte, la rencontre et l'échange avec les longoviciens et les forces vives de la commune, constituera un moment privilégié. Je n'ai pas attendu ce jour pour engager cette relation personnelle avec nos concitoyens. Mais elle devra nécessairement être renforcée.

Voilà ce que je souhaitais exposer ce soir à l'occasion de cette première rencontre.

N'attendez pas de moi la moindre petite phrase, le moindre commentaire du commentaire. A compter de ce jour, c'est l'immersion totale dans la ville.

Parce que les longoviciens sont désormais ma seule préoccupation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact