Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 11:00

Photo-pour-article-Blog-CM-copie-1.jpgLe 20 septembre 2011 (et oui, il y a déjà un an), je vous donnais rendez-vous dans un article intitulé " Ma liberté de pensée". J'ai donc décidé de reprendre, à partir d'aujourd'hui et de façon régulière, la plume ou plutôt le clavier.

L'actualité récente - le Conseil Municipal du 12 septembre 2012 et le reportage sur France 3 Région le 20 septembre 2012 - m'amène à compléter votre information à propos du permis de construire de la future mosquée de l'Agglomération de Longwy.

Petit retour en arrière. Alors Maire de Longwy, je fais dès 2006, avec la Communauté musulmane, le constat partagé d'un lieu de culte indécent et non conforme (sur le plan de la sécurité) dans le quartier de Gouraincourt. S'engage alors une réflexion sur la recherche d'un terrain et la construction d'une nouvelle mosquée. Le dossier suffisamment avancé, je propose à l'Association, au cours du dernier trimestre de l'année 2007, de venir présenter son projet à l'ensemble des groupes politiques du Conseil Municipal de Longwy, majorité et opposition confondues. Après deux réunions d'information, je ferai voter, lors du Conseil Municipal du 18 décembre 2007, le principe de la construction d'une mosquée sur un terrain appartenant à la CCAL (en accord avec son Président de l'époque Jean Paul DURIEUX) et sis sur le ban communal de la ville de Longwy.

En mai 2009, le Conseil Communautaire confirmera cette orientation par le vote d'une délibération actant le terrain d'accueil (celui que j'avais proposé), la cession à l'euro symbolique et l'acte juridique sous forme d'un bail emphytéotique de 99 ans.

Pendant ce temps, les réunions avec le Maire de Longwy se multiplient, ressemblant à la procession d'Echternach : un pas en avant, deux pas en arrière ! Au final, le permis de construire sera déposé le 24 novembre 2011 ; incomplet toutefois puisque manquait dans le dossier un plan parcellaire. Dans ce cas, le pétitionnaire dispose d'un délai de 3 mois pour compléter le permis. A défaut, comme le précise la Loi, la demande de permis de construire est automatiquement rejetée. C'est ce qui aurait dû se produire puisque l'Association a transmis la pièce manquante le 7 mai 2012, après l'échéance du délai fixé, ce qu'elle reconnaît volontiers.

Pour autant, et en toute connaissance de cause, le Maire de Longwy notifiera quand même le permis de construire à l'Association par un courrier en date du 25 juin 2012.

Le 6 septembre 2012, alors que les délais de recours administratif et des tiers étaient clos sans qu'aucune contestation ne fut enregistrée, le Maire de Longwy faisait valoir à l'Association, comme la Loi l'y autorise, son intention d'annuler le permis délivré pour irrégularité dans l'instruction ! Ce qui fut confirmé par un courrier en date du 11 septembre 2012 !

Le Maire de Longwy viendrait il soudainement à reconnaître les vertus de la légalité des décisions qu'il prend ? Cela se saurait ...

La réalité est évidemment toute autre. La publication d'un article dans le quotidien local début juillet, faisant écho de la délivrance du permis, a provoqué la colère de quelques colistiers du Maire de Longwy, furieux de ne pas avoir été préalablement consultés sur cet acte. S'en suivi une verte explication au matin du 10 juillet, provoquant ainsi l'annulation du Conseil Municipal prévu le lendemain après midi, les "frondeurs" refusant de siéger et de donner procuration. De plus, ils lancent un ultimatum au Maire de Longwy de ne plus assurer sa majorité si ce permis n'est pas annulé. La suite, vous la connaissez ...

J'exprime mon écoeurement devant de telle pratique ! Comment comprendre qu'une communauté religieuse (qu'elle quelle soit) puisse être l'otage de querelles politiques d'une majorité municipale divisée depuis le premier jour de son élection ? C'est le principe même de la laïcité qui vient ici d'être foulé au pied.

Je suis triste pour ma ville, pour mes concitoyens, de l'image donnée par le comportement inqualifiable de cette majorité. Il est temps que cette parenthèse se tourne ... définitivement !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans MA CHRONIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact