Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 18:45
Jean François KAHN, tête de liste MoDem pour le Grand Est, faisait étape hier soir à Longwy dans le cadre des Européennes. Je me suis rendu à sa réunion publique où avait pris place environ 80 personnes.
Ce journaliste est un homme brillant : un exposé simple, argumenté, documenté comme sait le faire un homme de la presse écrite.
Côté politique, j'ai été beaucoup moins séduit et convaincu par le candidat pour plusieurs raisons, mais deux principales :
  • Le MoDem n'est ni de droite, ni de gauche. Il souhaite une alliance  d'union nationale comme au lendemain de la seconde guerre mondiale : du Parti Communiste à la droite la plus libérale en passant par le Parti Socialiste et bien sûr le MoDem. Séduisant, certes mais pouvons nous y croire un seul instant ? Illusion ! Vous voyez Bayrou et Sarkozy ensemble après le pamphlet que vient de sortir le Président du MoDem qui récuse quasiment toute la politque menée par le Président de la République dont il dessine au passage un portrait au vitriol ? Non, les conditions politiques ne peuvent être réunies pour une telle alliance. En réalité, la stratégie du Président du MoDem est claire : il veut se présenter coûte que coûte à la Présidentielle de 2012, doit donc se singulariser en apparaissant comme le seul recours face à Sarkozy en ne choisissant aucun camp (souvenez vous de sa position du second tour de la Présidentielle de 2007) et en apparaissant comme le rassembleur ... qu'il n'est pas.
  • Le MoDem est un Parti différent des autres dans son fonctionnement : finalement, pas tellement. Après nous avoir expliqué qu'il ne servait à rien "de se taper dessus" entre Partis politiques pour cette élection à la proportionnelle à un seul tour, il a savemment analysé le projet du Parti Socialiste Européen "Il Manifesto" (dont il dit partager 80% des propositions) en en faisant une caricature sans concession. Eh oui, le seul rival du MoDem est le Parti Socialiste sur les terres duquel vient chasser cette nouvelle formation politique. Alors, différent des autres le MoDem ? Certainement pas ! Mais laissons encore à Jean François KAHN ses illusions.
En revanche, là où je suis d'accord avec lui c'est que l'on ne parle pas assez d'Europe dans cette élection. Résultat : 70 % d'abstention selon les enquêtes d'opinion. Il nous reste donc quelques jours pour convaincre les électeurs de la nécessité d'aller voter car l'Europe est notre avenir, soyons en persuadés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans International
commenter cet article

commentaires

biloute 21/05/2009 23:21

D'accord avec vous concernant la Mairie de Longwy, perdue surtout(mais pas seulement) à cause de cette radicalité! Je désapprouve totalement ce raisonnement qui a, avant tout fait passer la droite, ce qui n'aurait jamais dû arrivé! les années qui nous séparent des prochaines municipales vont être longues et désastreuses pour notre Ville....

Jean-Marc FOURNEL 22/05/2009 10:40


Bonjour,


et oui malheureusement ! Ceux qui crient le plus fort leur opposition à la Droite n'hésitent pas à la mettre en place, voire à se compromettre avec elle ! Jamais je n'ai et ne ferai de tels actes
politiques désastreux dont les victimes sont ... nos concitoyens.



biloute 18/05/2009 19:17

J'apprécie cette réponse, je suis sévère, c'est vrai car je mets trop d'espoir dans une radicalité que pourrait prendre le Parti Socialiste, une véritable politique anticapitaliste (ce n'est pas un gros mot) . les gens ont besoin d'une véritable UTOPIE. Ils attendent de la Politique, des propositions de vraies solidarités, pas du pragmatisme, et du consensus avec la finance non, une radicalité à GAUCHE vraiment...je ne confonds pas droite et gauche...si demain, il fallait voter Aubry/Royale(ou autre) contre Sarko, bien entendu, je voterais Socialiste, mais toujours par défaut, pas sur un programme, juste pour éliminer la Droite, comme je le fais depuis longtemps, c'est triste de se résigner à ce point...

Jean-Marc FOURNEL 21/05/2009 17:07


Bonjour,


j'ai du mal à me situer dans de double débat de "la Gauche de la Gauche" et de la radicalité par rapport à une approche plus réformatrice de la société.

Moi, je milite pour accéder aux responsabilités et ainsi pouvoir transformer (avec modestie et humilité) la vie de nos concitoyens. Et je me sens bien dans les décisions prises par le Parti
Socialiste alors au pouvoir : il n'y a qu'à regarder ce qui se passe aujourd'hui pour comprendre enfin que la politique menée par la Gauche (et le PS) n'a rien à voir avec une politique de
Droite. Mais pour bien le comprendre, encore faut il avoir exercé des responsabilités. Et vous savez, ce ne sont pas toujours (je voulais presque écrire jamais) ceux qui crient le plus forts
leurs idéaux qui les mettent en pratique lorsqu'ils sont au pouvoir. Vous voulez des exemples locaux ?

Quant à la radicalité, qu'est ce que cela veut dire ? Un exemple : combattre le capitalisme, pourquoi pas ! Mais le remplacer par quoi ? Le communisme a montré sa triste réalité et personne n'a
trouvé à ce jour un système alternatif crédible ! Alors, oui nous devons combrattre ses excès et travailler à le réguler, le moraliser. Mais certainement à la façon Sarkozy qui ne fait que mettre
un emplâtre sur une jambe de bois.

J'apprécie votre fidélité à voter à Gauche au second tour, même si parfois celà peut vous être difficile. Mais préférons toujours travailler avec des amis au pouvoir que de favoriser l'arrivée de
la Droite. Nous partageons au moins cette vision des choses. Il faudra peut être  d'ailleurs la faire partager à vos amis de la "Radicalité", car si j'ai perdu aux municipales à Longwy (et
j'assume ma part de responsabilité), la Radicalité en est pour quelque chose ...



rosskopf 18/05/2009 14:36

Je suis d’accord avec vous. « Tout simplement, vu la situation économique et sociale, il faut aller voter aux européennes le 7 juin, voter UMP... ». Il faut voter pour des gans sérieux.

Sans être vulgaire, quand je vois Dame 35 heures Martine a la tête du PS, je me dis que les gens ont parfois les leaders qu’ils méritent. Dès que je la vois à la télé, je zappe sans réfléchir, question de goût…

Au moins Ségolène avait/a du charme et Bayrou du charisme.

Il est clair que certains vont me servir le refrain « on vote pour des idées et non pas pour un candidat ». mais je ne suis pas d’accord avec eux. La politique est avant tout une question d’homme et de femmes, d’engagements de personnes qui ont sacrifié leur vie de famille au profit d’une ambition et d’un engagement.

Et donc, comme la majorité des français, je soutiendrai plutôt la liste UMP même si tout n’est pas parfait à l’UMP. D’ailleurs les français ne se trompent pas et malgré la crise et le côté bling- bling de notre président, le PS ne va pas faire de vagues (roses) … ;

Et honnêtement, je ne m’en réjouis pas. Je pense qu’une Ségolène avait une légitimité pour lancer des débats de fond.

Je ne pense pas que le PS fera quelque de bien ou de grand avec un leader pareil…

Dommage car à titre d’exemple, je trouve qu’un certain Mr Fournel mérite un meilleur leader…

Jean-Marc FOURNEL 21/05/2009 16:50


Bonjour,


Nous sommes en démocratie et le choix de chacun est libre ! Pour autant, le mien ne sera pas le même que le vôtre.

Je trouve l'attaque personnelle contre Martine AUBRY quelque peu déplacée et désobligeante vis à vis de tous les militants socialistes ! Vous qui allez voter UMP, pensez vous que le Président de
la République et de l'UMP, par son attitude à régir tout, respecte les ministres, les députés et militants UMP ? Il apparait peut être plys sympathique que Martine mais est pire dans le ...
totalitarisme qu'il pratique !

J'ai personnellement fait le choix de soutenir Ségolène ROYAL. Et là également, je trouve que les attaques et caricatures dont elle est l'objet sont indignes du débat démocratique.

C'est vrai, vous allez vraiment voter UMP ?

Quant aux sondages, faire autant de trimophalisme avec 28% des voix représentant l'ensemble des partis soutenant le Président de la République, il n'y a pas de quoi fanfaronner ! 22% pour le PS
représente son score moyen pour les Européennes. S'il avait un peu plus, ce serait effectivement mieux. Mais attendons ... le résultat du vote.

Je connais un peu Martine AUBRY. Le seul reproche que je lui adresse est de ne pas être suffisamment présente à son Poste de Premier Secrétaire. Mais je la respecte et l'estime.



biloute 17/05/2009 12:01

Le problème du PS est qu'à force de n'avoir pas un discours(et une politique)"clairement" de Gauche, le MODEM voit là l'occasion de "draguer" des électeurs!. Dans ces élections de Juin, toute la différence est le NON de Gauche au Traité Constitutionnel Européen!. En acceptant, la trahison de Sarko qui a fait ratifier ce pseudo mini traité (qui n'était autre que le TCE résumé)au mépris du résultat du référendum,le PS s'est "grillé"...Aprés tout, appliquer une politique de droite,le MODEM le fera mieux que le PS!...

Jean-Marc FOURNEL 18/05/2009 14:16


Bonjour,


Je vous trouve bien dur et injuste vis à vis du PS, mais c'est là le débat démocratique.

Qu'est ce que le MoDem sinon un parti (celà reste à démontrer) qui rassemble des déçus de la Droite et du PS. Propose-t-il quelque chose de crédible aux français avec une telle alliance qui,
selon les opportunités, va une fois avec la Droite une fois avec la Gauche ?

Quant au PS, je ne partage pas votre opinion : il n'a pas fait une politique de Droite au Parlement Européen ou sur notre hexagone. Mais vouloir être plus à Gauche que la Gauche amène à quoi ? A
de l'illusion ! Le PS doit certes préciser certains aspects de son programme mais les exemples sont nombreux d'une vision radicalement différente d'avec la Droite.

Le problème est que notre message a du mal à être relayé par les médias qui font place nette à Sarkozy et ses copains, insiste sur les divisions socialistes Aubry/Royal et met en embuscade La
Gauche de Mélenchon et les listes Ecologiques.

Peu importe. J'ai le sentiment que nous remontons la pente petit à petit, dans une posture bien opposée à la politique actuelle. J'ai confiance au PS et à sa capacité à rebondir.



ben 15/05/2009 18:51

Le Modem, comme tous partis centristes, est un non sens politique. En effet, si les problèmes sont les mêmes pour tout le monde, les solutions apportées par la gauche et la droite sont souvent aux antipodes les unes des autres ou, du moins, il existe entre elles d'importantes nuances imcompatibles dont le centrisme ne peut philosophiquement et politiquement pas représenter une synthèse pertinente n'en déplaise à Hegel.

"Etre économiquement de droite et socialement de gauche" est une triste solution comme en atteste les plus noires années de notre histoire.Quant au mélange des genres, il est moins dangeureux mais tout aussi stérile.

Jean-Marc FOURNEL 16/05/2009 16:19


Bonjour Ben,


Que rajouter à cette synthèse parfaite ? Tout simplement, vu la situation économique et sociale, il faut aller voter aux européennes le 7 juin, voter PS ... et aux suivantes aussi !



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact