Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 14:09
Je l'avais écrit dans un article précédent : la sécurité fait un retour en force dans la communication présidentielle au moment où Nicolas SARKOZY est en délicatesse avec l'opinion publique sur la crise, ses conséquences et la façon dont le Gouvernement réagit.
Pour autant, ce problème doit être pris à bras le corps car se sont les habitants (souvent  des quartiers les plus défavorisés) qui ont à subir ces incivilités.
Le discours de Nice du Président vise à nouveau à légiférer en ce domaine. Depuis 2002, nous devons en être au moins à 5 lois sur la sécurité en général, déjà à l'initiative de SARKOZY. Est il besoin d'en rajouter quand chacun sait qu'elles sont loin d'être appliquées ! Pas de gesticulations politiciennes sur ce sujet ! Des actes, encore des actes, toujours des actes.
A ce propos, je voudrais émettre une crainte : celle de voir le domaine de la sécurité, compétence régalienne de l'Etat, être pernicieusement transférée vers les collectivités locales, et donc les Maires.
Le récent forum "Liberté-Sécurité" en Mairie de Longwy, animé par le Préfet du Département et auquel j'ai participé, est de ce point de vue très révélateur. L'amélioration de la sécurité passe par trois paramètres, comme l'a développé Monsieur le Préfet :
  • repenser l'urbanisme des cités : certes, nos villes doivent évoluer et, à Longwy, j'y ai travaillé; la requalification du quartier du  8 mai 1945 en est un exemple qui devait être suivi par celui du quartier Voltaire. C'est donc aux communes de faire les efforts financiers considérables que nécessitent ces évolutions urbaines, avec quelques concours de l'Etat. Mais la charge la plus importante est supportée par les contribuables locaux;
  • la prévention comme rôle majeur : oui, il faut des animateurs, des associations soutenues financièrement et matériellement, une coordination avec les autres acteurs de la prévention (notamment le Conseil Général). Qui est encore au centre de ces politiques ? Les collectivités locales ! J'observe par ailleurs qu'à Longwy, la nouvelle Municipalité a abandonné la construction de la nouvelle Maison de Quartier sur le 8 mai 1945, de même qu'elle a diminué les subsides aux associations ...
  • la Police Municipale : il faut que les Collectivtés Locales s'investissent davantage dans ce domaine. Occasion donnée au nouveau Maire de Longwy de dire le recrutement envisagé de 4 nouveaux policiers municipaux alors que nos concitoyens ont beaucoup d'autres demandes non satisfaites.
En revanche, aucune réponse du représentant de l'Etat sur l'augmentation des effectifs en tenue au Commissariat de Police du District de Longwy ! Aucune réponse précise sur la construction d'un nouveau Commissariat à Longwy ! Le message est donc clair : le Président communique sur la sécurité et les contribuables  locaux vont en payer la note parce que l'Etat ne fera rien de plus dans ce domaine !
Je voulais simplement attirer l'attention sur cette dérive qui place les Collectivités Locales en première ligne (tant sur l'aspect de responsabilité que pécuniaire).
La sécurité doit être l'affaire de tous, dans la juste répartition des compétences de chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans France
commenter cet article

commentaires

rosskopf 29/04/2009 11:38

J’aime bien votre dernière phrase et la partage : «

La sécurité doit être l'affaire de tous, dans la juste répartition des compétences de chacun. »

Jean-Marc FOURNEL 01/05/2009 15:58


Bonjour,


oui, comme pour tout autre aspect de la vie collective, lorsque tout le monde veut s'occuper de tout, cela ne fonctionne pas bien, voire pas du tout. Il faut nécessairement préciser le contour et
les limites de l'intervention de chacun; surtout dans un domaine sensible comme celui de la sécurité.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact