Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 13:08

La semaine passée, le Conseil de la Communauté de Communes, réuni sous la Présidence d'Edouard JACQUE, s'est exprimé pour la seconde fois sur le budget 2009 de l'intercommunalité, budget recalé quinze jours auparavant.
C'est un vote par défaut qu'a obtenu le Président de la CCAL et Maire de Longwy: 21 voix "pour" sur 58 délégués, 9 "contre" et une majorité d'abstention.
Il est à noter qu'Edouard JACQUE a recueilli pour ce Budget, dont il  augmenté au passage les taux d'imposition de + 7%, moins de voix favorables (21 voix "pour") que lors du premier vote au mois de mars dernier (26 voix "pour").
Ce mauvais résultat traduit simplement la méthode de travail et de fonctionnement du Maire-Président : aucune ligne directrice et donc aucun projet de territoire, aucune discussion prélable avec les communes, ... Et que penser des propositions aléatoires d'augmentation des impôts qui sont passées initialement de + 18% à + 15%, puis + 9% et enfin + 7% ! 
Le poids des mots dont il est friand ne peut remplacer le déficit des actes qu'il ne pose pas ! En réalité, Edouard JACQUE n'est pas l'homme de concensus qu'il prétend être mais un homme de combines politiciennes. 
Les quinze jour qui ont séparé les deux votes de l'Assemblée intercommunale, ont été l'occasion pour le Maire-Président de faire son marché : "Que veux tu pour voter le Budget de la CCAL ? " a-t-il demandé, parfois avec insistance, à de nombreux Maires de l'Agglomération. " Je peux te proposer ceci ou celà " a-t-il poursuivi, le plus souvent téléphoniquement, auprès de ces mêmes Maires. Manoeuvre identique pour le vote du Budget 2009 de la ville de Longwy.
Je ne partage aucunement cette façon de faire : le marchandage ne peut constituer une politique durable et efficiente pour le territoire. Cette pratique, si elle peut satisfaire momomentanément tel ou tel intérêt, ne tardera à montrer ses limites; ce que l'on a déjà pu observer lors de cette réunion.
Un tel comportement ne peut qu'entrainer méfiance, voire défiance. En être déjà là au bout d'une année à la tête de la ville de Longwy et de la CCAL, n'augure rein de bon pour les cinq années restantes de ce mandat.

Car aux mots d'Edouard JACQUE succèderont immanquablement ... les maux de nos concitoyens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marc FOURNEL - dans Pays Haut
commenter cet article

commentaires

rosskopf 29/04/2009 11:39

Je ne possède pas votre culture car ne connais pas Monsieur Audiard. Par contre, je ne pense pas que Monsieur Jacques soit une personne idiote. On ne devient pas député par hasard. Enfin,, j’imagines que Monsieur Jacques se doit de méditer ceci : Amicus certus in re incerta cernitur C'est dans le malheur qu'on reconnaît ses amis. Car il ne doit pas avoir beaucoup d’amis actuellement. On verra bien dans quelques années le fruit de son travail, si fruit il y a.
Pour le golf qui a été décidé par les socialistes il y a quelques années, je trouve que c’est une très bonne chose. Plus vous attirez de résidents luxembourgeois et de travailleurs frontaliers à Longwy et ses alentours, au mieux le Pays-Haut se portera. De plus, j’ose imaginer que ce golf va créer quelques emplois : jardiniers, métiers de bouches,…

Jean-Marc FOURNEL 01/05/2009 16:10


Bonjour,


je ne suis pas l'auteur de cette citation et y ai répondu avec quelque humour. Je ne combats pas (jamais) la peronne, ici Edouard JACQUE (sa vie privée et son comportement le regardent). En
revanche, je serai sans concession avec le Maire de Longwy, dans une opposition toutefois constructive et je l'ai démontré depuis mars 2008.
Vous savez, les vrais amis (es) se comptent sur les doigts d'une main : je l'ai éprouvé après la défaite des municipales. Je sais aujourd'hui sur qui compter.
Quant aux fruits de son travail, je souhaite qu'il en récolte. Les choses sont très loin d'être acquises, alors attendons ...
Qu'aurait on du faire sur cet espace ? Cet équipement a été décidé par une majorité d'élus à la CCAL et contesté fortement par certains dont le retentissement a été bien reçu auprès de la
population. A ceux qui ont aujourd'hui en charge la destinée de la CCAL de tout mettre en oeuvre pour sa réussite.



biloute 19/04/2009 10:58

Pour répondre à Rosskopf par rapport au courage d'opinion d'Édouard Jacques, je répondrais par une citation de Michel Audiard "les cons ça osent tout, c'est à cela qu'on les reconnait"

Jean-Marc FOURNEL 19/04/2009 14:08



Bonjour,

Michel AUDIARD a été l'auteur de dialogues de films inoubliables. Et certain essaie de se trouver des rôles ...



biloute 19/04/2009 10:52

Je visite de temps en temps ce site et j'ai souvent eu l'envie de réagir! mais faute de temps etc...
en ce dimanche matin, je prends un peu de ce temps..
Je partage ce sentiment,à propos du trés mauvais début d'E JAQUES que ce soit à la mairie ou à la CCAL, hélas, nous en avons encore pour quelques années! ces augmentations d'impôts à ces deux niveaux surtout par rapport à cette structure intercommunale risquent d'être très mal prises. Je pense que nos concitoyens ne savent pas à quoi sert cette dernière! à part être "facilitatrice" d'implantation d'entreprises qui pour la plupart n'ont pas créer d'emplois puisqu'il s'agissait d'entreprises qui existaient déjà...
Comme précédemment, on ne voit aucune volonté politique d'élargir les compétences, comme par exemple l'assainissement (la CIAL devrait y être intégré). la compétence transports (déplacements) le SITRAL devrait y être intégré! la compétence CULTURE, Quid d'une salle culturelle de Bassin avec des programmations intercommunales? je pense aussi à la compétence logement, à quand un Plan Local de l'habitât? Afin d'avoir un équilibrage géographique des logements sociaux? On voit qu'il y a encore bien des perspectives! mais, hélas, je ne pense pas que l'on verra cela sous le règne d'Édouard et je déplore que précédemment rien n'ai été fait dans ces domaines! et je regrette surtout qu'à la place de cela, nous n'héritions d'un gigantesque GOLF impossible à gérer qui "ruinera" les habitants de notre Agglo pour le plaisir de quelques privilégiés...

Jean-Marc FOURNEL 19/04/2009 14:02



Bonjour,

merci de votre visite sur mon blog et de votre commentaire auquel je vais répondre.

Je partage bien évidemment votre propos sur les débuts plus que cahotiques d'Edouard JACQUE. Je reste également à penser que bien peu de choses vont bouger dans les cinq années à venir : sans
aucune vision d'avenir, le nouveau Maire de Longwy et Président de la CCAL va poursuivre les projets enclenchés par ses prédécesseurs.

Comme il n'y a pas de réflexion stratégique, comment voulez vous, au delà d'un discours ambitieux, travailler à l'élargissement des compétences si ce n'est que pour délester la ville de
Longwy de charges au profit de la CCAL ? Mais d'accord avec vous sur les évolutions que vous indiquez, qui doivent nécessairement s'étaler dans le temps compte tenu des incidences
financières que ces changements pourraient entrainer. Oui également à un PLH intercommunal. Une partie de la recette : établir des priorités !

Quant au golf, "wait and see" comme drait l'autre ... 



ROSSKOPF 17/04/2009 00:23

Oui, j’entends bien les critiques qui affluent. Maintenant, il me paraît normal de penser qu’en une année il est difficile de changer les choses.

Par rapport aux propositions de votre groupe, ces dernières sont-elles disponibles officiellement quelque part ?

Maintenant, je vous rejoints : le temps passe vite et nous est compté. Que cela soit pour la politique, une relation amoureuse ou un projet professionnel, ce qu’il y a de plus beau, c’est la passion que l’on met à réaliser les choses et dans ce dernier cas, les choses vont en fait vite.
Voir toutes les réformes de notre président.

Bonne nuit et à très bientôt…

Jean-Marc FOURNEL 17/04/2009 10:55


Bonjour,


Je reconnais bien volontiers qu'une année d'exercice n'est pas suffisante pour tirer des conclusions ... définitives. Pour autant, la politique municipale actuelle va d'approximation en
reculades, de promesses non tenues en reniements de toutes sortes : c'est quand même tout le contraire d'un projet politique pensé et global.
S'agissant de nos propositions, je vous les envoie à votre adresse électronique.
Oui, le temps politique d'un Maire, c'est la durée de son mandat (6 ans) : c'est un temps très, très court; d'où la nécessité d'une vision de l'avenir, ce qui fait cruellement défaut aujourd'hui.



ROSSKOPF 15/04/2009 18:05

J’ai rencontré Monsieur Jacques pour la première fois un certain 5 décembre 2008. Comme il avait mal à la tête, j’ai joué le coursier en lui amenant une aspirine de la main de Madame Forteguerre à la sienne. Comme il était assis auprès de différents élus, j’ai du demander qui s’appelait Monsieur Jacques dans la mesure où je ne le connaissais pas.

Et face à près de 300 personnes, il a pris position en faveur d’un projet (ou du moins) il a défendu le maire de Lexy dans le contexte de l’usine d’enrobage.

J’ai trouvé qu’il avait du courage d’affirmer ainsi ses opinions dans une salle hostile.
Même si n’ai pas apprécié sa position peu claire liée à la centrale d’enrobage de Lexy, je lui reconnais une vraie personnalité et encore une fois du courage.

Monsieur Arès quant a lui a usé de diplomatie pour dire qu’il était pour ou plutôt contre pour ne pas clairement s’engager au final. C’est vraiment le seul (Monsieur Arès) que je n’avais pas apprécié ce soir là.

Je pense également que Monsieur Jacques a eu beaucoup de courage de prendre Longwy la rouge. Là encore il a eu le courage de proposer un budget avec des taxes en hausse. Il fallait l’oser.

Enfin, lors des débats du budget de la CCAL auxquels j’ai eu le plaisir d’assister pendant une soirée, un maire socialiste a reconnu qu’il y avait plus de consensus que durant l’ère de Monsieur Durieux. Info ou intox ?

Mais qu’il est difficile de diriger : si on le fait de manière directe à la Sarkosy, on a l’opinion contre soi, quand on essaie d’être consensuel (donnant-donnant ou gagnant- gagnant) on est accusé « de faire son marché ».

Je lui laisse encore une année avant de le juger. Laissons lui le temps de mener à terme ses projets.

Jean-Marc FOURNEL 16/04/2009 21:23


Bonjour,


j'entends bien votre position par rapport à Monsieur JACQUE et je la respecte. Mais permettez moi de ne pas la partager.
Je cotoye cet élu tous les jours et je puis vous dire que l'opinion que j'exprime est très largement partagée par la population longovicienne, y compris par l'électorat de droite.
Qu'a-t-il laissé comme trace de son passage à la députation ?
Qu'a-t-il laissé comme trace de son passage au Conseil Général de Meurthe et Moselle ?
L'image et le mot ne font pas une politique.
Comment alors comprendre, à Longwy, le propos du nouveau Maire disant "le redressement spectaculaire" des finances et, dans le même temps, annoncer la hausse des impôts ! Où est la
vérité ? Pourquoi n'a-t-il pas donné suite aux propositions de mon Groupe qui visaient à ne pas augmenter la pression fiscale ? Consensuel avez vous dit ?
Hausse des impôts pour quel projet global à la ville comme à la CCAL ? "Le vide sidéral" pour reprendre l'expression d'un élu de droite de l'agglomération.
Qu'at-t-il fait depuis une année alors qu'il a les pleins pouvoirs ? Objectivement, peu de chose quand son slogan de campagne était : "tout et tout de suite !".
Je pense que nous n'avons déjà plus de temps, que nous avons déjà perdu une année et je crains pour celles qui se profilent ...



Présentation

  • : Le blog de Jean-Marc Fournel
  • Contact